“La valeur n’attend point le nombre des années” déclamait Rodrigue dans le Cid. Si la jeunesse peut être un atout dans l’aventure de l’auto-entreprise, l’expérience est également un facteur clé de réussite pour lancer sa micro-entreprise. il n’y a pas d’âge pour entreprendre ! Le statut d’auto-entrepreneur est une forme idéale pour les seniors, retraités en manque d’activité. evo’portail fait le point sur :
- Les avantages d’un senior micro-entrepreneur ;
?- Focus cumul emploi/retraite : quelles conditions remplir dans le cadre de la micro-entreprise ?

Quels sont les avantages d’un senior en micro-entreprise ?
 Les plus du senior pour lancer sa micro-entreprise :
Expérience et expertise, savoir faire : vos connaissances, vos compétences, votre savoir seront les piliers de votre nouvelle activité. Les erreurs que vous avez peut-être commises dans votre jeunesse, seront évitées.
Un carnet d’adresses : les contacts, le réseau que vous vous êtes créé tout au long de votre vie professionnelle pourront vous être utile dans le lancement de votre nouvelle activité. Que celle-ci soit ou non en lien direct avec votre ancien poste, vous pourrez faire jouer vos réseaux : banque, assurance, anciens clients, etc.
?Prendre le temps de réaliser ce que l’on a envie de faire : la retraite marque une étape dans la vie professionnelle d’une personne. Le temps et l’espace sont des notions qu’il faut se réapproprier.  Le statut auto-entrepreneur est adaptable à votre nouveau rythme de vie. Il est par nature souple et vous permet une grande liberté quant à l’organisation et la gestion de votre activité. Vous voulez travailler 3 jours par semaine ? Ne pas travailler le we ou uniquement le we ? Vous ne voulez pas consacrer plus de 15 h par semaine à votre activité ? Avec la micro-entreprise tout est possible. C’est un statut qui est au service d’un projet qui vous tient à coeur.
Les plus de l’auto-entreprise pour un senior
Un complément de revenu : vous avez la possibilité de cumuler sous certaines conditions (cf notre focus) votre retraite et votre nouvel emploi. Cette nouvelle activité vous permettra de mettre “un peu de beurre dans les épinards”, d’améliorer votre niveau de vie et d’augmenter votre pouvoir d’achat.
?Un statut souple et des formalités de création et de gestion allégées : l’auto-entreprise dans sa forme est moins complexe qu’une société de type EURL ou SASU. Les formalités administratives, sociales et fiscales sont allégées. le Chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur n’est pas soumis à TVA (s’il ne dépasse pas certains seuils de TVA : 82 800 € pour les entreprises d'achat et vente de biens et marchandises et les locations saisonnières de tourisme. 33 200 euros pour les autres entreprises, y compris les locations meublées classiques ). L’équipe d’evo’portail est à votre écoute pour répondre à vos questions concernant les plafonds de TVA et les mécanismes associés.
?Une participation à l’effort national : comme n’importe quel travailleur indépendant, vous paierez les cotisations sociales et continuerez de contribuer au financement des organismes sociaux (chômage, formation professionnelle, retraite, santé etc). En tant qu’auto-entrepreneur, vous paierez vos cotisations  uniquement si vous dégagez un chiffre d’affaires .C’est un avantage spécifique du régime de l’auto-entreprise à la différence d’autres formes d’entreprise.

Focus cumul emploi/retraite : quelles conditions remplir dans le cadre de la micro-entreprise ?

Partir à la retraite signifie pour la personne retraitée qu’elle a atteint l’âge minimum légal et qu’elle cesse son activité professionnelle. Elle perçoit alors régulièrement un revenu sous forme :
- de pension versée par l’Etat ;
ou
- de ressources provenant de ses cotisations passées ;
ou
- de son patrimoine.
Mais s’il y a bien cessation de l’activité professionnelle, rien n’empêche le cumul d’emploi-retraite. Comment cela fonctionne-t-il ? La loi autorise la possibilité de cumuler librement sa pension de retraite avec une nouvelle activité professionnelle de type micro-entreprise.

Y-a-til des conditions pour bénéficier de ce cumul emploi-retraite ?
Pour bénéficier de cette possibilité, le futur auto-entrepreneur retraité devra :

Liquider l’ensemble de ses pensions des régimes obligatoires de retraite (de base et complémentaire, en France et à l'étranger)

Quel montant de revenus sera versé ?

Le cumul des revenus peut être intégral (pension de retraite + revenu tiré de votre activité d’auto-entrepreneur) ou partiel (plafonnement des revenus) suivant votre situation.

Le cas du cumul intégral des revenus :
Il est possible de cumuler intégralement vos pensions de retraite avec vos revenus tirés de votre nouvelle activité de micro-entreprise.
3 conditions sont alors à remplir pour bénéficier du cumul intégral des revenus :

Avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite (entre 60 ans et 62 ans, selon votre date de naissance, entre 65 et 67 pour le taux plein)

Bénéficier du taux plein : vous devez alors remplir les conditions d’âge ou de durée d’assurance, ouvrant droit à la pension.

Liquider l’ensemble de vos retraites personnelles (retraite de base et complémentaires, en France et à l’étranger).

Le cas du cumul plafonné d’une pension de retraite et de revenus issus d’une micro-entreprise
Si vous ne répondez pas aux critères du cumul intégral, la loi prévoit le cumul partiel des revenus. Vous pourrez alors exercer votre activité d’auto-entrepreneur tout en bénéficiant de votre pension de retraite, dans la limite d’un certain plafond de revenus. Les plafonds seront calculés suivant le statut de votre ancienne activité.

 

Source: https://www.evoportail.fr/

Articles similaires
Commentaires