Synonyme d’autonomie et de liberté, le statut de travailleur freelance séduit de plus en plus de personnes. Travailleur freelance ? Qui est-il ? Que fait-il ? Quelles sont les démarches ? Combien gagne-t-il ? On répond à toutes vos questions pour que vous puissiez créer votre entreprise et lancer votre projet en toute sérénité.
Qu’est qu’un freelance ? Travailler en freelance, c’est travailler seul pour le compte de clients, en exerçant des missions ponctuelles ou non. Il est possible de travailler en freelance dans une très grande variété de domaine : ingénierie, design, esthétique, conseil, développement web… Le champ des possibilités est vaste !

Quel statut juridique choisir pour devenir freelance ? Être freelance, ce n’est pas entrer dans une catégorie juridique prédéfinie. C’est donc à vous de choisir votre statut juridique, celui qui vous semblera le plus approprié à votre activité professionnelle.

Vous pouvez opter pour l’Entreprise individuelle et, éventuellement, pour le statut d’auto-entrepreneur très prisé par les travailleurs freelance.
Vous pouvez bien sûr créer une société : il existe des formes unipersonnelles de société qui vous permettent de créer une société avec un seul associé, la SASU ou l’EURL par exemple.
Il existe également l’option du portage salarial qui vous permet de bénéficier de la liberté de l’indépendant et des avantages liés au salariat. Le portage salarial passe par la signature d’un contrat tripartite entre l’entreprise, vous et le client.

Quelles sont les démarches à accomplir pour devenir freelance ? Les démarches à accomplir pour devenir freelance dépendent bien évidemment du statut juridique que vous avez choisi. L’entreprise individuelle est extrêmement simple à mettre en place : pour devenir auto-entrepreneur, il suffit de faire une déclaration.

En revanche, les démarches de création d’une société sont plus lourdes : rédaction des statuts, inscription au RDS, dépôt du capital social à la banque… Pour autant toutes ces démarches sont désormais réalisables en ligne et à moindre coût !

Quel est le rythme de travail d’un freelance ? Le freelance est son propre patron : par opposition au salarié, il n’a pas de supérieur hiérarchique. A ce titre, il a la totale liberté de choisir ses horaires, ses jours de travail et son lieu de travail : en tant que freelance, vous pourrez travailler depuis chez vous, dans une bibliothèque ou encore dans un espace de coworking.

Combien gagne un freelance ? Le principal inconvénient de ce statut, toutes activités confondues, est l’irrégularité des revenus. Vous l’aurez compris, le travailleur freelance ne reçoit pas sa paye à chaque fin de mois. Sa rémunération dépend du milieu dans lequel il exerce, de son niveau de qualification et d’expérience et, surtout, de sa détermination à trouver des clients !

Sachez cependant que l’Etat propose de nombreuses aides à la création d’entreprise qui peuvent être utiles pour démarrer !

Vous êtes prêts à vous lancer dans l’aventure ? Créez votre entreprise en ligne et partez dès aujourd'hui à la recherche de missions freelance !

Source: .capital.fr

Articles similaires
Commentaires