Ah ! L’indépendance, la liberté, l’autonomie. Le travail en freelance fait de plus en plus rêver les Français. Se lancer, c’est bien. Mais, en réalité, c’est une fois votre entreprise créée que commence la grande aventure. Voici quelques clés pour construire un business toujours au top et vous épanouir en tant que chef d’entreprise.

Travail indépendant : évaluer la viabilité de son activité
Qu’il s’agisse d’une reconversion professionnelle ou pas, se mettre à son compte ne se fait pas sans réfléchir. Avant de foncer tête baissée, évaluez en amont le potentiel de votre activité, au risque de vous retrouver dans une situation financière difficile. Alors, avant de débuter votre activité, il est même fortement recommandé de réaliser une étude de marché. En outre, vous devrez faire une évaluation rigoureuse des moyens financiers nécessaires à la création et au développement de votre entreprise.

Trouver des financements
La difficulté de cette étape reposera en partie sur la nature même de votre travail indépendant. Il est évident que vous n’aurez pas les mêmes besoins selon que vous souhaitiez devenir rédacteur indépendant ou ouvrir un magasin de vêtements. Pour pouvoir financer facilement votre activité, vous pouvez notamment demander un prêt bancaire ou lancer une campagne de crowfunding sur le net. N’hésitez pas non plus à vous rendre à la chambre de commerce de votre ville pour savoir à quelles aides vous pourriez prétendre.

Travail indépendant : choisir son statut juridique
Pour votre entreprise, vous avez le choix entre plusieurs formes juridiques : entreprise individuelle, EIRL, micro-entrepreneur, EURL, SA, SAS, SASU… À vous de choisir en fonction de votre activité et du nombre de personnes qui seront investies dans votre projet. Sachez que rien n’est figé : vous pourrez tout à fait démarrer votre travail indépendantavec une petite structure juridique et la transformer en fonction de son évolution.

Effectuer les formalités de création d’entreprise
Encore une fois, les formalités seront différentes selon la forme juridique choisie. Si vous décidez de créer une société par exemple, vous devrez rédiger des statuts, alors que le statut de micro-entrepreneur ne nécessitera qu’une inscription sur le site auto-entrepreneur.fr.

Optimiser son espace de travail
Pour travailler de façon optimale, créez votre petit univers pour travailler de chez vous. Aménagez un endroit qui vous correspond et vous donne envie de travailler, le plus lumineux possible. Investissez dans un fauteuil ergonomique et n’oubliez pas d’ajuster la hauteur de votre écran, ceci pour éviter les problèmes de santé. Côté déco, misez sur des couleurs que vous aimez et disposez quelques plantes vertes par-ci par-là. Toutes ces petites astuces vous rendront plus heureuse et donc plus productive. Enfin, pensez à toujours ranger votre bureau à la fin de la journée. Un bureau en ordre = un esprit reposé !

Réseauter pour étendre son activité freelance
Développer son portefeuille client est une des clés majeures de réussite d’un travail indépendant. Nul besoin de dépenser des sommes folles pour développer votre entreprise.

Vous pouvez :

Utiliser le bouche-à-oreille pour vous constituer un carnet d’adresses bien fourni
Distribuer des supports de communication (cartes de visite, flyers, etc.)
Entrer en contact avec vos potentiels futurs clients ou vos prospects sur les réseaux sociaux
Profiter des opportunités de rencontres en participant à des évènements organisés sur Facebook, des salons, etc.
Les moyens ne manquent pas. Ce que vous devez garder en tête, c’est que votre entreprise se développe aussi bien sur le net que dans le monde réel.

Se former continuellement
Là encore, il y a différentes manières de vous former. Si le côté solitaire du travail indépendant vous lasse un peu, renseignez-vous à la CCI de votre ville sur les différentes formations disponibles en présentiel.

Sinon, investissez dans quelques livres de référence en rapport avec votre domaine et potassez votre sujet. Lire des blogs d’experts est aussi une façon efficace d’améliorer ses compétences. Toujours sur Internet, il existe des formations en ligne gratuites (MOOCs) dispensées par des universités, des écoles prestigieuses, etc. Un bon moyen de vous former sans bouger de chez vous !

Garder une longueur d’avance sur son activité
Prévoyez un peu de temps dans la semaine pour effectuer une veille sur votre secteur d’activité. Cette pratique vous permettra de rester toujours au fait des tendances de votre marché et d’adapter votre offre en fonction des nouvelles attentes des clients et prospects. Rien de mieux pour asseoir et pérenniser votre expertise.

Respecter ses engagements
Une bonne freelance est fiable, rigoureuse et respectueuse de ses engagements (délais, tarifs, qualité de la prestation, etc.). La satisfaction client doit être votre objectif premier. C’est ce qui permettra de fidéliser votre clientèle et de développer votre portefeuille client sans pour autant consacrer un temps considérable à la prospection.

Bien gérer les tâches administratives
Ne vous laissez pas déborder par la paperasse. Oui, ce n’est pas la partie la plus agréable de votre travail indépendant. Toutefois, pour avoir un business qui fonctionne, il faut un minimum d’organisation. Classez vos dossiers au fur et à mesure et prenez un moment chaque semaine pour la comptabilité, les démarches liées à votre entreprise… Cela vous fera gagner un temps considérable en définitive.

Enfin… prenez l’air !
Il est moins facile de séparer vie pro et vie perso quand on travaille à son compte, mais cela est néanmoins vital pour votre santé, et par conséquent, pour celle de votre entreprise. Trouvez un moment chaque jour pour faire une promenade, inscrivez-vous dans une salle de sport, allez à la piscine ou sortez avec des amis. Bref, faites-vous du bien !

Certes, le travail indépendant n’est pas de tout repos. Avec nos astuces, vous saurez comment gérer votre entreprise comme un pro. À vous la réussite !

Source:www.maxi-mag.fr

Articles similaires
Commentaires